Utilisez les produits adéquats

Comme la zone intime est sensible, il est important de choisir des produits d’hygiène aux principes actifs adaptés aux besoins du corps féminin. Utilisez toujours un produit spécialement développé pour l’hygiène intime, comme les lotions lavantes de Lactacyd®. Le pH de votre zone intime est plus acide que le reste de votre peau. Ainsi, les savons, les gels douche et les shampoings classiques peuvent perturber le milieu acide de votre zone intime.

Utilisez vos mains

Utilisez un gant de toilette ou une éponge avec précaution. Leur texture spongieuse peut retenir les bactéries et les champignons. Remplacez-les régulièrement et lavez-les à forte température si vous souhaitez en utiliser. Il est recommandé de nettoyer votre zone intime en la savonnant simplement à l’aide de vos mains.

Procédez à un nettoyage modéré

Notre corps maintient un équilibre permanent et réagit au moindre petit changement. Une exposition excessive à des produits à base de savon (même la mousse de bain) peut entraîner des infections, une sécheresse vaginale et des inconforts. Les douches vaginales et autres formes de nettoyage interne sont déconseillées. Le nettoyage de la partie externe de votre zone intime est suffisant. L’intérieur se nettoie tout seul.

Changez régulièrement de tampon ou de serviette hygiénique lors des règles

Le sang présente un pH alcalin qui peut modifier l’acidité naturelle du vagin. Votre zone intime peut donc devenir plus sensible à un déséquilibre lors des règles. Changez régulièrement de tampon ou de serviette et utilisez la capacité d’absorption la plus basse en fonction de l’abondance de vos pertes de sang. L’utilisation d’une protection à une capacité d’absorption trop élevée peut provoquer des irritations ou une sécheresse. Lisez également l’article sur l’hygiène intime lors des règles pour plus d’informations.

Laissez votre corps respirer

Le port de vêtements moulants ou de substances non respirantes comme le polyester peut créer un milieu chaud et humide qui provoque des irritations au niveau de la vulve. Pour éviter des irritations ou des infections, portez de préférence des vêtements amples et respirants confectionnés à partir de matières naturelles comme le coton. La dentelle, les strings et les culottes en matière synthétique peuvent également provoquer des irritations.

Consultez régulièrement votre gynécologue

À partir de 18 ans, il est recommandé de consulter régulièrement un gynécologue pour vérifier que vous n’avez pas d’infection, d’anomalie ou de tumeur au niveau de l’utérus. Dans la plupart des cas, l’examen est assez rapide et presque indolore.

Allez aux toilettes après un rapport sexuel

Urinez avant et après les rapports sexuels afin d’éviter les infections urinaires. Celles-ci peuvent survenir lorsque des microbes pénètrent dans l’urètre lors de rapports sexuels. Lavez-vous également les mains avant et après les rapports sexuels afin d’éviter la propagation des bactéries. Lisez l’article sur la sexualité et l’importance de l’hygiène intime pour découvrir plus de conseils sur la santé intime lors des rapports sexuels.

Produits recommandés